Recettes traditionnelles

Manger hors des sentiers battus à Harlem avec le chef Marcus Samuelsson

Manger hors des sentiers battus à Harlem avec le chef Marcus Samuelsson

Trop de gens pensent à Harlem comme un arrondissement de New York. Tout le monde a entendu parler de l'impossible Rao's et de l'emblématique Sylvia's, mais le chef Marcus Samuelsson veut montrer au monde l'étendue des restaurants de ce quartier et souligner la récente renaissance culinaire. Propriétaire de deux restaurants à Harlem, Red Rooster et Streetbird, Samuelsson accueille le tout premier Harlem EatUp! Du 14 au 17 mai pour montrer aux débutants de Harlem tout ce que le quartier a à offrir. En prévision de l'événement, nous avons demandé au Chef de nous emmener dans une chasse au trésor de la bonne bouffe.

Poulet frit à la campagne de Charles : Charles Gabriel est mieux connu sous le nom de roi du poulet frit de Harlem. Cette friteuse à poêle principale fait du poulet frit de la même manière depuis 30 ans, et après l'avoir goûté, vous n'aurez plus jamais ce truc frit du Kentucky.

Ginny's Supper Club : Présentez-vous n'importe quel soir de la semaine chez Ginny's, et nous vous promettons que vous passerez un bon moment. De la bonne nourriture, des boissons encore meilleures et de la musique qui vous épatera.

Madiba Harlem : musique live et spécialités sud-africaines comme le carpaccio d'autruche raviront tous vos sens ici sur la 116th Street.

The Cecil : récipiendaire du prix Esquire’s Best New Restaurant 2014, la toute première brasserie afro-asiatique-américaine de la ville offre vraiment une expérience culinaire unique en son genre. Pour commencer, essayez les boulettes de queue de bœuf avec sauce au curry de pomme verte et racine de taro. Pour votre plat principal, vous voudrez commander l'espadon aux agrumes jerk avec du gombo et des pois anglais.

67 Orange Street : Franchissez la porte et demandez à Karl, le barman de longue date, de vous préparer l'une de ses spécialités. "C'est notre petit Milk & Honey" mais uptown, m'a dit Samuelsson.

Lolo's Seafood Shack : Plongez-vous dans l'adorable jardin extérieur de Lolo et commandez des beignets de conques ou une marmite à vapeur de crabe des neiges trempée dans l'une des sauces épicées emblématiques de Lolo. Vous êtes peut-être allé dans les Caraïbes, mais vous n'avez jamais mangé de plats de rue des Caraïbes comme Crispy Shark + Bake, Jerk Ribs et Dutty Rice comme celui-ci.

Bier International : Nous parions que vous ne vous attendiez pas à trouver des bières pression et des saucisses allemandes du monde entier à Harlem. Bier International, le premier café en plein air officiel de Harlem, propose un menu international de wurst et de bières. Essayez le menu de dégustation de saucisses avec le grand échantillonnage de Bier, et vous serez prêt à partir pour la soirée.

Jin Ramen : Jin Ramen, le premier magasin de ramen de Harlem, peut tenir tête à n'importe quel bar à nouilles du centre-ville. Ne manquez pas le tonkatsu épicé avec des nouilles frisées et le shoyu ramen.

En rapport:

  • Comment ne pas tomber malade lorsque vous mangez sur la route (par un fin gourmet très aventureux !)
  • Le problème avec la nourriture de restaurant français

Homemade Podcast Épisode 21: Marcus Samuelsson sur la musique, les souvenirs culinaires et faire la différence

Ce chef de classe mondiale veut que les autres voient l'Amérique comme lui : belle et délicieuse.

En tant que chef américain d'origine éthiopienne et élevé en Suède, Marcus Samuelsson a suffisamment vu le monde pour savoir de première main comment la nourriture unit les gens. Alors qu'il vivait aux États-Unis depuis 1994, le restaurateur primé et auteur de livres de cuisine se considère toujours comme un fier immigrant. Samuelsson a peint un portrait riche et vibrant de l'Amérique en tant qu'hôte de "No Passport Required" sur PBS et auteur de livres de cuisine comme The Rise: Black Cooks et l'âme de la cuisine américaine, sa dernière sortie. Et en documentant les histoires des aliments les plus appréciés de l'Amérique, il raconte les histoires des immigrants qui ont apporté leur héritage en Amérique du monde entier.

Dans cet épisode de Homemade, Samuelsson et Martie Duncan parlent de redonner pendant une pandémie mondiale, de voir le meilleur des gens dans les pires moments et de son amour pour Thanksgiving. Il nous raconte également avoir passé des étés sur une petite île de pêcheurs en Suède, où il a appris la cuisine de la ferme à la table grâce à sa grand-mère. Branchez-vous pour apprendre les recettes de sa grand-mère&# x2019s pour la confiture de pommes, les boulettes de poisson et la dinde à la coque avec une peau super croustillante. Téléchargez-le gratuitement surਊpple Podcasts, Spotify਎t partout ailleurs où vous écoutez des podcasts à partir d'octobreꀨ.


Le tout premier festival EatUp de Harlem se prépare jeudi

NEW YORK (CBSNew York) — Si vous cherchez un repas savoureux et amusant cette semaine, rendez-vous à Harlem.

Il accueille le premier Harlem EatUp annuel, un festival de quatre jours invitant tout le monde dans les quartiers chics à voir et à goûter tout ce que le quartier a à offrir.

"Harlem EatUp est un événement culturel, et il présente de la nourriture, de la musique", a déclaré Aaliyah Baylor de Make My Cake à Diane Macedo de CBS2. "Et c'était une idée originale de Marcus Samuelsson et Herb Karlitz, et ce sera un événement fabuleux qui célèbre les chefs actuels. Et nous aurons également des dégustations tout au long du week-end et différents panels. L'événement va donc être très bien organisé. Tu vas faire un câlin à Harlem.

Le festival commence jeudi et se termine le 17 mai. Pour plus d'informations, visitez HarlemEatUp.com.


Manger hors des sentiers battus à Harlem avec le chef Marcus Samuelsson - Recettes

Nous utilisons des cookies pour fournir des fonctionnalités et des services essentiels. En utilisant notre site Web, vous acceptez nos utilisation de cookies .

  • Arts et artisanat
  • Bébé
  • Sacs
  • Beauté
  • Livres
  • Électronique
  • Santé
  • Articles ménagers
  • Bijoux
  • Cuisine
  • Mode de vie
  • Films et télévision
  • La musique
  • Animaux domestiques
  • Des chaussures
  • Sports et plein air
  • Papeterie
  • Des lunettes de soleil
  • Jouets

Réponse COVID-19 à Fishpond

  • Arts et artisanat
  • Bébé
  • Sacs
  • Beauté
  • Livres
  • Électronique
  • Santé
  • Articles ménagers
  • Bijoux
  • Cuisine
  • Mode de vie
  • Films et télévision
  • La musique
  • Animaux domestiques
  • Des chaussures
  • Sports et plein air
  • Papeterie
  • Des lunettes de soleil
  • Jouets

A propos de l'auteur

Marcus Samuelsson est le chef acclamé derrière de nombreux restaurants dans le monde entier. Il a remporté plusieurs prix de la Fondation James Beard pour son travail de chef et d'hôte de Aucun passeport requis, sa série télévisée publique avec Vox/Eater. Samuelsson a été sacré champion de Les grands maîtres cuisiniers et Haché toutes les étoiles, et était le chef invité pour le premier dîner d'État du président Obama. Philanthrope engagé, Samuelsson est coprésident du programme Careers through Culinary Arts (C-CAP), qui se concentre sur les jeunes mal desservis. Auteur de plusieurs livres de cuisine en plus du New York Times mémoire à succès Oui, chef, Samuelsson coproduit également l'événement annuel Harlem EatUp! festival, qui célèbre la nourriture, l'art et la culture de Harlem. Pendant la pandémie de COVID-19, Samuelsson a converti ses restaurants Red Rooster Harlem, Marcus B&P à Newark et Red Rooster Overtown à Miami en cuisines communautaires en partenariat avec World Central Kitchen, servant bien plus de 150 000 repas à ceux qui en ont besoin. Suivez-le sur Instagram, Facebook et Twitter sur @MarcusCooks. Osayi Endolyn est un écrivain lauréat du prix James Beard qui a travaillé dans Temps, les Washington Post, les Los Angeles Times, les le journal Wall Street, Mangeur, Nourriture et vin, Condé Nast Traveler, et le Oxford américain. Elle apparaît dans Table du Chef et Moche Délicieux sur Netflix, et a été présenté sur NPR 1A, Splendide Table, Sauce spéciale avec Ed Levine, et le Sporkful podcast, pour lequel elle a remporté un Webby. Elle est récipiendaire de la bourse de journalisme UC Berkeley-11th Hour Food & Farming, et Vivre dans le sud l'a nommée l'une des trente femmes faisant avancer la nourriture du Sud. En plus d'autres collaborations de livres, Endolyn travaille sur un récit sur l'histoire du racisme systémique dans la culture américaine de la restauration et de la restauration. Suivez-la @osayiendolyn sur Twitter et Instagram. Yewande Komolafe est un écrivain, développeur de recettes et styliste culinaire de Lagos, au Nigeria. Elle élabore des recettes qui donnent du goût et de la texture à son expérience d'immigrante aux États-Unis. Un contributeur régulier de la New York Times, son travail a également été publié dans Pierre à aiguiser, Goûter la cuisine, Nourriture + Vin, Saveur, et plusieurs autres plateformes et publications. Elle vit à Brooklyn avec son mari, sa fille et de nombreux pots d'épices.

Commentaires

. Un livre qui ne ressemble à aucun autre.--5280 Denver
. une magnifique célébration des cuisiniers noirs et de leur précieuse contribution au monde culinaire contemporain. Samuelsson raconte sa propre histoire et dresse le portrait de chefs, écrivains et autres noirs de tout le pays avec 150 recettes mettant en valeur cette vaste richesse de créativité et d'influence qui mérite d'être reconnue et honorée.La montée est un livre de cuisine pour notre temps, un livre qui élève la conscience et apporte un festin de plats délicieux aux cuisiniers à domicile du monde entier.--Amazon Book Review
. Un voyage fascinant et profondément documenté sur le rôle principal que jouent les aliments noirs dans la cuisine américaine. Les lecteurs découvrent un riche bassin de talents de chefs noirs contemporains, et leur travail diversifié prend vie dans près de 150 recettes. C'est le genre de livre de cuisine qui est aussi à l'aise sur la table de chevet que dans la cuisine.--Star Tribune
Nommé L'UN DES LIVRES DE CUISINE LES PLUS ANTICIPÉS DE L'ANNÉE par Eater, Epicurious, The Kitchn

La montée est un livre de cuisine pour notre temps, un livre qui élève la conscience et apporte un festin de plats délicieux aux cuisiniers à domicile du monde entier.--The Amazon Book Review
La montée est plus qu'un livre de cuisine, c'est une conversation, une collaboration et, surtout, une déclaration que Black Food Matters.--Vogue
La montée n'est pas seulement une collection de recettes, c'est un outil de changement--The New York Times Book Review
La montée a été créé pour mettre en évidence le talent et le parcours incroyables des chefs, des cuisiniers et des écrivains noirs au travail aujourd'hui, et pour montrer comment les histoires que nous racontons peuvent contribuer à rendre une industrie plus équitable et plus juste. Ce n'est pas une compilation de livres de cuisine, mais plutôt le fruit de Samuelsson et de son équipe en pensant profondément aux contributions de chacun de ces chefs à notre discours culinaire national et en les canalisant dans la création de nouvelles recettes. C'est à nous tous d'échanger nos Zagat contre La montée alors que nous planifions nos premiers voyages sur la route post-pandémique, fenêtres baissées et chantons ces noms à pleins poumons.--Porchlight Books

L'auteur à succès, chef et star de la télévision Marcus Samuelsson a rassemblé 150 recettes qui célèbrent la cuisine noire contemporaine. Il est grand temps que davantage de cuisiniers et créateurs noirs soient reconnus dans le monde culinaire américain. C'est plus qu'un livre de cuisine, c'est une célébration.

Il est difficile de penser à un livre mieux daté que celui de Marcus Samuelsson The Rise: Black Cooks et l'âme de la cuisine américaine, un voyage lumineux à travers les nombreux mondes splendeurs de la cuisine noire-américaine. À la fois livre de cuisine et leçon d'histoire savoureuse, il ajoute une note douce à la célébration tardive des artistes, écrivains, cinéastes, inventeurs et innovateurs noirs sous-estimés. Le livre est également une bonne humeur pour cette terrible année de pandémie. Quoi de plus réconfortant que 300 pages d'illustrations culinaires si succulentes que vous voudriez les manger sur les pages ?

--New York Post
[La montée] est une illustration revigorante, joyeuse et profondément nuancée de la complexité des habitudes alimentaires des Noirs, une illustration qui tisse des conversations sur l'histoire, l'art, la paternité, la race, la classe et la culture avec 150 recettes qui incorporent des ingrédients et des techniques du monde entier. [Il] ne prétend pas être un recueil encyclopédique de la cuisine noire, c'est plutôt une célébration, une célébration qui honore le passé tout en regardant vers l'avenir, remettant en question les hypothèses même si cela vous nourrit bien.--Rebecca Flint Marx, Mangeur
Un voyage à travers la nourriture et l'histoire qui laissera les cœurs (et les ventres) pleins. Aucune réservation requise.--Bloomberg
Aux côtés de l'auteur lauréat du prix James Beard Osayi Endolyn et des développeurs de recettes Yewande Komolafe et Tamie Cook, [Marcus Samuelsson] emmène les lecteurs dans un voyage culinaire pour discuter de la diversité, de l'histoire, de la culture et de la spiritualité que la cuisine noire et les chefs noirs expriment. Parmi les biographies soulignant les contributions culinaires de dizaines de chefs noirs contemporains, dont Shakirah Smiley, Nina Compton et Eric Gestel, les lecteurs trouveront plus de 150 délicieuses recettes, chacune partagée en hommage à leur travail. Ce livre est une célébration de la culture noire à travers la nourriture et un incontournable pour tous les lecteurs d'histoire culinaire. Un ajout incroyable à n'importe quelle collection de bibliothèque.--Booklist Starved Review
Vers le livre trente de ma préparation pour cette histoire, je commence à parcourir une liste de contrôle pour chaque option. Ce livre m'inspire-t-il ? M'apprendre une nouvelle technique ? Est-ce réellement alimentation moi : est-ce un livre à partir duquel je vais cuisiner et pas seulement lire ? La montée, écrit par Marcus Samuelsson et Osayi Endolyn, avec des recettes de Yewande Komolafe et Tamie Cook, fait les trois. C'est un livre sur l'excellence noire dans le monde de l'alimentation dont les recettes ont leurs racines dans les Caraïbes, le sud des États-Unis et l'Afrique. Ils sont à la fois nostalgiques et avant-gardistes.--Épicurieux
Co-écrit avec Osayi Endolyn, le livre de cuisine tant attendu du chef Marcus Samuelsson, The Rise: Black Cooks et l'âme de la cuisine américaine, dresse le portrait de la prochaine génération de chefs et de créateurs noirs comme Kwame Onwuachi et Adrienne Cheatham qui façonnent l'avenir culinaire de l'Amérique. Nous ne saurions trop recommander ce livre.--Food & Wine
Dans La montée, Marcus Samuelsson rassemble la nourriture, la culture et l'histoire pour mettre en valeur les divers délices de la cuisine noire.--Taste of Home
Mi-livre de cuisine, mi-livre d'histoire, mi-chronique des chefs noirs d'aujourd'hui, le nouveau livre du chef Marcus Samuelsson, The Rise: Black Cooks and the Soul of American Food, est une ode à la complexité de la cuisine noire. c'est aussi un appel à la société pour reconnaître les apports de cette cuisine, une mission reposant sur trois piliers : "paternité de nos aliments et rituels Mémoire de l'histoire, où nous avons commencé, et où nous sommes allés et aspiration pour l'avenir."--Shondaland
Le livre remet en question l'idée que la cuisine noire a une définition monochromatique et met les chefs qui la créent sur leur propre piédestal. Les auteurs soutiennent qu'il n'y a pas de nourriture américaine sans nourriture noire et proposent plus de 150 recettes pour prouver leur point de vue. C'est honteux que je n'ai jamais essayé de cuisiner quelque chose d'aussi simple et copieux que le riz et les pois (en apprenant aussi que les pois signifient en fait des haricots rouges dans ce plat traditionnel.) Triste aussi de n'avoir jamais entendu parler de la plupart de ces chefs, mais "The Rise" offre de l'aide aux ignorants comme moi avec des recettes faciles à suivre combinées.--CNN Travel
Ce livre est une célébration de l'excellence des Noirs dans la cuisine - quelque chose qui est toujours important et qui semble essentiel pour 2020. Avec 150 recettes, Marcus Samuelsson illustre comment "la cuisine noire est le moteur de ce que nous comprenons généralement comme la cuisine américaine". Chaque recette du livre rend hommage à divers chefs, militants, artistes, auteurs et historiens qui « illuminent l'espace que nous partageons ». C'est un livre à partir duquel vous aurez envie de cuisiner, mais aussi de vous asseoir et de lire.--The Kitchn
Ce livre est gumbo pour votre âme. Une tempête parfaite de nourriture, de famille, d'amour, de partage d'espace et de narration, c'est le seul cadeau que je vais offrir en cette période des fêtes. Marcus a combiné toutes mes choses préférées : la lignée, l'amour et une cuisine délicieuse. Ce chef-d'œuvre mélancolique est à la fois délicieux et nutritif.--Activiste, écrivain et cinéaste Kimberly Jones
Ce livre magnifique est en partie une leçon d'histoire, en partie des mémoires émouvantes avec de généreuses portions d'amour pour les chefs noirs, les auteurs, les universitaires et les leaders de l'industrie alimentaire qui sont la preuve vivante que Black Food Matters.--Forbes
Alors que des années dans la fabrication, La montée se lit comme une réponse à l'éveil racial qui a défini le printemps et l'été tumultueux de 2020. [It] rejoint d'autres livres de cuisine récents, notamment de Toni Tipton-Martin, en célébrant la diversité de la cuisine noire américaine, et en faisant des chefs et cuisiniers noirs le centre de l'histoire de la cuisine américaine. Le livre propose également une stratégie pour répondre de manière proactive à ce moment : lire, cuisiner, réfléchir. Maintenant, répétez.--Le New York Times
Avec La montée, mon ami Marcus montre l'incroyable diversité de l'America's Black Experience en matière de nourriture. Nous sommes plus que ce qui est considéré comme la « soul food » traditionnelle et La montée vous montre pourquoi.--Al Roker


Les meilleurs plats à essayer au Harlem's New Food Fest

La Renaissance de Harlem a révolutionné le jazz et a nourri d'innombrables artistes et écrivains tels que Zora Neale Hurston et Langston Hughes.

Mais sa scène culinaire animée n'a pas traditionnellement été traitée avec le même respect.

Le célèbre chef Marcus Samuelsson espère changer cela jeudi, lorsque le premier Harlem EatUp! le festival démarre avec deux soirées d'ouverture à guichets fermés, et des dizaines d'autres à suivre jusqu'à dimanche avec des billets encore disponibles. (Pour plus de détails, rendez-vous sur harlemeatup.com .)

Le chef Marcus Samuelsson est le fondateur du Harlem EatUp! festival.Photo : Brian Zak

« C'est un endroit magique », déclare Samuelsson, qui a contribué à l'essor des restaurants de quartier lorsqu'il a ouvert Red Rooster sur Lenox Avenue en 2010 et Streetbird Rotisserie sur Frederick Douglass Boulevard en avril. "Nous voulions donner aux [New Yorkais] une raison de redécouvrir [Harlem]."

Aux côtés de sommités telles que l'ancien président Bill Clinton, qui est président d'honneur de Harlem EatUp!, Samuelsson a travaillé pour créer un événement qui concerne autant le quartier que l'assiette.

« Je voulais marier les meilleurs chefs du pays avec les meilleurs talents de Harlem », déclare Samuelsson.

Vendredi, les restaurants locaux accueilleront les meilleures toques de tout le pays pour une série de repas à plusieurs plats dans le quartier. Le maestro quatre étoiles de la cuisine italienne Michael White rejoindra Tren'ness Woods-Black et Carlos Brown dans la cuisine du pilier de la soul food de Harlem Sylvia's. Samuelsson, quant à lui, fera équipe avec le chef sudiste Sean Brock, lauréat du prix James Beard du restaurant Charleston et Nashville’s Husk.

Marcus Samuelsson (premier rang, casquette bleue) et Citi, partenaire fondateur, ont arrangé cette photo de plus de 60 chefs étoilés participant au festival.Photo : Nick Ruechel

Il y aura également diverses tables rondes avec des sommités culinaires, comme Daniel Boulud samedi après-midi au Studio Museum.

Mais le cœur du festival aura lieu samedi et dimanche à Morningside Park avec deux dégustations en admission générale où les familles pourront déguster des plats de 11 restaurants locaux différents - des vétérans du quartier, dont Charles' Country Pan Fried Chicken et Dinosaur Bar-B- Que de nouveaux arrivants passionnants tels que LoLo's Seafood Shack.

"Aller au parc, goûter de la bonne nourriture locale - quoi de mieux que ça?" s'enthousiasme Samuelsson.

Voici quelques-unes des raisons les plus délicieuses de se diriger vers le haut de la ville ce week-end pour les grands événements de dégustation du festival.

Bière Internationale

Bretzel bavarois cuit au four de Bier InternationalCrédit photo : Stefano Giovannini

Le premier biergarten de Harlem, Bier International, vous donnera un avant-goût de l'Allemagne lors de l'événement de dimanche avec ses bretzels bavarois cuits au four et sa bratwurst. Bière, vin et spiritueux seront disponibles le samedi et le dimanche.

Rôtissoire Streetbird

Dessert Sweet Dog de Streetbird RotisseriePhoto : Marcus Samuelsson Group

Le nouveau restaurant de Marcus Samuelsson, Streetbird Rotisserie, servira dimanche un plat de poulet taco appelé le dessert C. Chavez et le Sweet Dog. Inspiré de la semla, une pâtisserie suédoise, où Samuelsson a grandi, il propose des brioches fourrées de pâte d'amande épicée et garnies de crème fouettée, de sauce au velours rouge et de copeaux de chocolat. « Les gens adorent ça », déclare la chef Streetbird Adrienne Cheatham.

Végétalien assaisonné

La chef végétalienne chevronnée Brenda BeenerCrédit photo : Stefano Giovannini

La chef végétalienne chevronnée Brenda Beener présentera son po'boy «écrevisses» le samedi et le dimanche – la langouste est entre guillemets car il s'agit en fait de racine de bardane frite, de légumes verts frais et de sauce rémoulade sur une tortilla à la farine. Beener dit que c'est "le plus dont on parle" de ses plats.

Poulet poêlé à la campagne de Charles

Assiette de poulet frit de Charles' Country Pan Fried ChickenCrédit photo : Stefano Giovannini

Depuis plus de deux décennies, Charles' Country Pan Fried Chicken sert certains des meilleurs oiseaux de la ville. Voyez de quoi il s'agit et goûtez aux assaisonnements secrets de son poulet frit, de ses feuilles de chou vert et de son macaroni au fromage le samedi et le dimanche.

Dinosaure Bar-B-Que

L'avant-poste de John Stage à Harlem de Dinosaur Bar-B-Que présentera sa nourriture primée à deux occasions distinctes. Attendez-vous à un barbecue époustouflant lors de son dîner du vendredi soir avec le chef invité Ludo Lefebvre, du restaurant brûlant de Los Angeles Trois Mec, et goûtez à quelques accompagnements, y compris des haricots barbecue au porc, au Morningside Park samedi.

La cabane aux fruits de mer de LoLo

Pain des Caraïbes du LoLo’s Seafood ShackPhoto : Zandy Mangold

Le nouveau venu du quartier, LoLo's Seafood Shack, préparera des beignets de conques avec une trempette au bacalao et des sandwichs au requin sur le pain frit des Caraïbes connu sous le nom de cuire le dimanche.

Melba

Poisson-chat frit de Melba'sPhoto : Stefano Giovannini

Le populaire restaurant fusion soul-food des Caraïbes Melba’s proposera samedi du poisson-chat frit à la campagne. "C'est une excellente occasion de montrer au monde le riche paysage culinaire de Harlem", a déclaré la propriétaire du restaurant, Melba Wilson, du festival.

Barawine

Gaspacho de BarawineCrédit photo : Stefano Giovannini

Le samedi, rafraîchissez-vous avec un gaspacho (photo, avec un serveur) du très animé Barawine. « C'est rapide. C'est frais », déclare le chef de Barawine Carlos Jimenez. « Vous pouvez vraiment goûter le vinaigre de xérès. »

Bistro BLVD

Le chef Carlos Swepson avec les crevettes et le gruau du BLVD BistroCrédit photo : Stefano Giovannini

Les crevettes et le gruau du BLVD Bistro, qui seront servis lors des événements de samedi et de dimanche, reçoivent un coup de pouce supplémentaire de quelques piments jalapeños. Le plat "représente une influence méridionale et basse, qui vient de Géorgie et de Caroline du Sud, avec la nouveauté de Harlem", explique le chef et propriétaire Carlos Swepson.

Dame Lexis Bonbons

Le chef Lexis Dilligard (à gauche) avec du pudding au pain de Lady Lexis SweetsPhoto : Stefano Giovannini (2)

Les chefs Lexis Dilligard et Sharon Gonzalez de Lady Lexis Sweets satisferont les gourmands samedi avec leur pudding au pain et leurs tartes à la crème d'avoine. « Le pudding au pain est quelque chose que nous mangeons depuis que nous sommes tous les deux enfants », explique Dilligard.

Http://gotham-magazine.com –


TV Upfronts: Où les joueurs puissants de la télévision dîneront à New York

Le steak est toujours au menu, mais Midtown Manhattan offre plus de tentations, du coréen haut de gamme au dernier hotspot de Marcus Samuelsson.

Richard Martin

  • Partagez cet article sur Facebook
  • Partagez cet article sur Twitter
  • Partagez cet article par e-mail
  • Afficher des options de partage supplémentaires
  • Partagez cet article sur Print
  • Partagez cet article sur Commenter
  • Partagez cet article sur Whatsapp
  • Partagez cet article sur Linkedin
  • Partagez cet article sur Reddit
  • Partagez cet article sur Pinit
  • Partagez cet article sur Tumblr

  • Partagez cet article sur Facebook
  • Partagez cet article sur Twitter
  • Partagez cet article par e-mail
  • Afficher des options de partage supplémentaires
  • Partagez cet article sur Print
  • Partagez cet article sur Commenter
  • Partagez cet article sur Whatsapp
  • Partagez cet article sur Linkedin
  • Partagez cet article sur Reddit
  • Partagez cet article sur Pinit
  • Partagez cet article sur Tumblr

Les restaurants de Midtown seront bondés pendant les premiers jours (du 13 au 16 mai) avec des responsables du réseau et de la publicité atteignant leurs points de prédilection. Président de la télévision Sony Pictures Steve Mosko réserve toujours une table au media hub Michael’s (24 W. 55th St.), propriété d'un ami Michael McCarty. “Vous pouvez voir tout le monde là-bas. C'est comme déjeuner avec des amis, dit-il. Kristian Magel, vice-président exécutif/directeur de la diffusion nationale à Initiative U.S., dit qu'il aime les steaks noircis et le célèbre hasch à Smith & amp Wollensky (797 Third Ave. à 49th Street). Attendez-vous à attraper Telemundo COO Jacqueline Hernandez attraper un rouleau à Blue Ribbon Sushi Bar & amp Grill (308 W. 58th St.). Et recherchez le président des ventes publicitaires et du marketing d'Univision Keith Turner au restaurant du nord de l'Italie Il Tinello (16 W. 56th St.).

Pour des endroits nouveaux et hors des sentiers battus, consultez l'une de ces options gagnantes. Vétérinaire de l'auberge de Waverly John DeLucie et son équipe ont repris l'espace bien-aimé Bill’s Gay Nineties et ont créé un spot de fruits de mer et de chophouse Nourriture et boisson de Bill’s (57 E. 54e Rue). Le bar cru et les cocktails sont les principales attractions, mais comme il l'a prouvé au Lion du centre-ville, DeLucie sait également quoi faire avec du bœuf de première qualité. Déjà repéré : Ryan Seacrest et Jimmy Fallon.

Au quatrième étage du Time Warner Center — où Telemundo donne sa présentation l'après-midi du 14 mai — chef Michel Lomonaco de la haute steakhouse Porter House a récemment fait ses débuts Barre centrale (10 Columbus Circle). Réservez une table à partir de 16h. pour déguster des cocktails artisanaux, des plats à cuisson rapide tels que des brochettes de caille ou des sashimi de bœuf wagyu carbonisé sur une pierre chaude et une vue imprenable sur Central Park.

Situé dans Hell’s Kitchen, chef Hooni Kim‘s 36 places, dîner uniquement Danji (346 W. 52nd St.) est le restaurant coréen le plus haut de gamme et le plus inventif de New York. Chef célèbre Rick Bayless est un fan de plats tels que sa morue charbonnière pochée au daikon. Nouvelle ramification de Danji Hanjan (36 W. 26th St.) vaut un voyage dans le Flatiron District pour une version gagnante du “joomak,” ou taverne coréenne.

Del Frisco’s Steak House Double Aigle (1221 Avenue of the Americas à 49th Street) a donné naissance à une ramification tout aussi pratique, Del Frisco's Grille au Rockefeller Center. « Je dois adorer ces sauces aux crevettes emblématiques, et elles font un martini moyen », dit Magel. “Des steaks chers, mais ils en valent la peine.”

En 2012, le Lincoln Center a finalement ajouté un endroit décontracté pour le déjeuner et le dîner en faisant appel à un célèbre chef Marcus Samuelsson pour apporter sa magie de Harlem à Alice Tully Hall. À Tableau américain (1941 Broadway), l'homme derrière le Red Rooster des quartiers chics a créé un menu de plats réconfortants d'inspiration mondiale, comme les curseurs de porc BBQ. Et pour les cadres d'ABC qui se font embrocher par Jimmy Kimmel à Avery Fisher Hall le 14 mai, il y a une carte de cocktails inventive pour se détendre immédiatement après.


La Fondation James Beard rendra hommage à Marcus Samuelsson lors de la soirée-bénéfice Hamptons Chefs & Champagne

Si le temps imprévisible du printemps vous fait rêver d'été, la James Beard Foundation (JBF) vous donne une autre raison de souhaiter que l'été soit déjà là.

En juillet, la Fondation James Beard portera un toast à Marcus Samuelsson, chef, auteur, philanthrope et restaurateur lauréat du prix James Beard, lors de Chefs & Champagne, la collecte de fonds et la dégustation annuelles de JBF dans les Hamptons.

"Je suis tellement excité de faire partie de Chefs & Champagne, car c'est vraiment l'un des moments forts de l'été pour voir vos collègues et amis et cuisiner pour eux", a déclaré Samuelsson. "En regardant la liste des récipiendaires précédents, je me sens très honoré de faire partie d'une famille de cuisine américaine aussi délicieuse et diversifiée. Quand je pense à la Fondation James Beard, je pense aux aspirations des jeunes chefs."

Se déroulant au Wölffer Estate Vineyard à Sagaponack le samedi 29 juillet, la soirée de cette année réunira à nouveau plus de 40 chefs, maîtres des boissons et fournisseurs artisanaux qui présenteront des bouchées et des gorgées incroyablement délicieuses, et, bien sûr, le champagne et les vins du domaine Wölffer couleront à flot.

« Marcus illustre vraiment l'essence de notre mission, qui est de célébrer, d'encourager et d'honorer les chefs et les dirigeants qui rendent la culture alimentaire américaine plus délicieuse, diversifiée et durable pour tous », a déclaré Susan Ungaro, présidente de la James Beard Foundation. "Ce qui rend Marcus si spécial, ce sont ses efforts philanthropiques, son amour d'apprendre et de partager l'unicité culinaire de différentes cultures, son processus créatif influencé par ses origines suédoises et éthiopiennes, comment il utilise l'art, la musique et la mode pour concevoir ses plats."

Samuelsson, qui est né en Éthiopie et a grandi en Suède, est le propriétaire de Red Rooster Harlem, Ginny's Supper Club, Streetbird Rotisserie, Marcus' Bermuda, American Table Cafe and Bar, Kitchen and Table, American Table Brasserie and Bar, Norda, Eatery Social Taqueria, Marc Burger et Uptown Brasserie. Le chef, qui était la plus jeune personne à avoir reçu un avis trois étoiles de Le New York Times, a été choisi pour planifier et diriger le premier dîner d'État de l'administration Obama. Il est un habitué de Food Network Haché et ABC Le goût, et a régné en maître sur Bravo's Les grands maîtres cuisiniers et Food Network Haché toutes les étoiles. Samuelsson est également coproducteur de Harlem EatUp !, un festival annuel de gastronomie et de culture lancé à Harlem, New York en 2015, et a fondé le site Web Food Republic, un « site pour les personnes qui veulent bien manger et boire, et vivre intelligemment." Le talentueux chef a écrit plusieurs livres dont Marcus Off Duty: Les recettes que je cuisine à la maison livre de recettes, New York Times Best-seller Oui, chef, Rendez-le désordonné, et Le livre de cuisine du coq rouge : l'histoire de la nourriture et de l'agitation à Harlem, son dernier livre, sorti en octobre 2016.

Samuelsson et son épouse Maya Gate Haile ont fondé Three Goats Organization, une organisation à but non lucratif basée à New York qui s'engage à améliorer la santé et le bien-être des enfants, des jeunes femmes et des familles en Éthiopie en offrant un accès durable aux ressources essentielles, comme la nourriture. et de l'eau. Il est également ambassadeur de l'UNICEF (depuis 2000) et champion du programme Careers through Culinary Arts (C-CAP), MOFAD, Childhood, City Harvest, FC Harlem, Harlem Children's Zone et Storefront Academy.

"Je pense à Mildred [Amico], Julia [Child], Jacques [Pépin], et toutes les fois où j'ai cuisiné à la Beard House", a noté Samuelsson. "Cette organisation m'a donné tellement de moments incroyables et je vous en remercie."

Jusqu'à présent, Greg Baxtrom d'Olmsted (Brooklyn, NY) Anthony Carcaterra de Verde Wine Bar (Deer Park, NY) Brian Cheewing de Wölffer Kitchen (Sag Harbor, NY) Philippe Corbet de Lulu Kitchen & Bar (Sag Harbor, NY) Le chef pâtissier Britt-Marie Culey de Coquette Patisserie (Cleveland, OH) Tom Fraker et Marco Zapien de Melissa's Produce (CA) Robb Garceau de Neuman's Kitchen Events & Catering (LIC, NY) Michael Kramer de JIANNA (SC) Oliver Lange de Zuma Jeffrey McInnis et Janine Booth de Root & Bone (New York, NY) et Stiltsville Fish Club (Miami, FL) Junghyun Park d'Atoboy (New York, NY) Roxanne Spruance de Kingsley (New York, NY) et Galen Zamarra de Mas Farmhouse of (New York, NY), ont signé pour 2017 Chefs & Champagne.

En mai 2016, la James Beard Foundation a intronisé Samuelsson dans son Who's Who of Food and Beverage in America. « Marcus occupe une place spéciale dans notre cœur et dans notre histoire, ayant généreusement organisé plus de 25 dîners à Beard House au profit de notre Fondation, plus de fois que tout autre chef », a ajouté Ungaro.

Les billets pour Chefs & Champagne commencent à 200 $ pour les membres de la Fondation James Beard et à 275 $ pour les non-membres.


Les clients ayant consulté cet article ont également consulté

Chapitre 1 SUIVANT : Où va la nourriture noire : des chefs et des recettes à la pointe de la technologie, et qui est le suivant.

Rillettes de saumon à l'injera

en l'honneur d'ALMIRA SESSION, chef, New York, NY

Riz noir haïtien et champignons

en l'honneur de GREGORY GOURDET, chef, Portland, OR

Poivre de Queue de Bœuf avec Dumplings

en l'honneur de TAVEL BRISTOL-JOSEPH, chef, Austin, TX

Chapitre 2 REMIX : La cuisine noire intègre de nombreuses cultures et s'adapte à différents ingrédients, méthodes et géographies.

Flaky Andouille and Callaloo Hand Pies with Red Pepper Sambal

in honor of ADRIAN MILLER, author, Denver, CO

Portland Parish Lamb Pie

in honor of TIFFANY JONES, chef, New York, NY

Tigernut Custard Tart with Cinnamon Poached Pears

in honor of TONI TIPTON-MARTIN, author, Baltimore, MD

Chapter 3 MIGRATION: The influence of the American South—the Great Migration and beyond.

Mar Cocktail/The Bowie

in honor of JOE STINCHCOMB, bartender, Oxford, MS

Broken Rice Peanut Seafood Stew

in honor of FRED OPIE, historian, Boston, MA

Baobab-Buttermilk and Broiled Peach Popsicles

in honor of CHERYL DAY, chef, Savannah, GA

Chapter 4 LEGACY: Old and new journeys from Africa to the Americas and stories of Black figures in food reclaiming their history.

Fish Cakes with Birmingham Greens Salad

in honor of MASHAMA BAILEY, chef, Savannah, GA

Rodney’s Ribs with Baked Cowpeas

in honor of RODNEY SCOTT, pitmaster, Charleston, SC

Pots de Crème with Benne Seed Praline and Roasted Pineapple

in honor of KWAME ONWUACHI, chef, Washington, DC

Chapter 5 ORIGIN: A pantry of ingredients, techniques, and recipes relating to the African diaspora.

Kelewele Spice Blend

Roasted Red Pepper Sambal

Yaji (Suya Spice) Aioli


Restaurants


Chocolat Restaurant Lounge
This new spot in Harlem has been around for a while under several different names. But now newly renovated, it’s truly off the hook: 3,000 square feet feature contemporary African-American art on chocolate-brown velvet walls and comfortable banquettes to accommodate large parties, as well as small sitting cushions for a more intimate experience. It’s a great after-work spot to bring some frinds and relax. The elegant decor and a candlelit interior provide a smooth and energetic ambience conducive to comfort, class, and style. And don’t forget to try out a Chocolate Passion or Candy Cane or the Chocolate Kiss, the house favorite drinks. The lounge menu includes a wide selection of Creole crab cakes, Cajun catfish, jerk chicken, and Mardi Gras salad. This place will have you telling all your friends about how good a time you had.

Amsterdam Restaurant & Tapas Lounge
Amsterdam Restaurant & Tapas Lounge, a New American Fusion restaurant and lounge located on the Upper West Side across from NYC’s Historic Columbia University, reopened to the public in November 2004 with an all new modern and warm decor. Executive Chef Scott Jacobson offers an inventive and diverse menu of culinary delights influenced by a fusion of Asian, Mediterranean and Latin cuisine. Boasting a bi-level dining room, two bars and a sleek downstairs Tapas Lounge, Amsterdam offers the best of both worlds. Restaurant and Nightlife Scene. Outstanding Food. Great Music. Stylish and Seductive Ambiance…The perfect place to bring a date, meet with friends, or wine and dine clients.
Amsterdam Restaurant 1207 Amsterdam Avenue, NY, NY 10027 212.662.6330

Bad Horse Pizza
Bad Horse Pizza as being a casual restaurant with great ingredients. His pies will be thin crust pizzas with house specialties that have names like FDB (named for the boulevard), Acropolis, Secaucus, and the namesake Bad Horse — a skirt steak marinated in jalapeño with sautéed red onion. Bad Horse will also serve pastas with a choice of 3 different sauces as well as salads. The food is simple and the ingredients are fresh.
Bad Horse Pizza 2224 Frederick Douglass Blvd. at 120th Street 212.749.1258

Bier International
Harlem is getting their first beer garden—huzzah! Bier International is owned by the folks behind Alphabet City’s Lava Gina, so they have some experience with off the beaten path drinking destinations. This stylish drink den has room for about 60 patrons, with a few picnic tables out on the sidewalk and large glass windows that turn the room into an alfresco brew hall. There’s also a long wooden bar if you just want to chill by yourself and kick back a few. And, you’ll have more than a few to choose from. There are 20 draft options pulled from a motley crue of foreign countries, with plenty more options available by the bottle. Look for the list to rotate frequently (which provides a great excuse to stop back way too often).
Bier International 2099 Frederick Douglass Blvd. New York , NY 10026 212-531-0387

Cedric French Bistro and Bar
is a wonderful addition to Harlem’s growing lineup of eateries. The modern and hip interior design goes well with the magnificent, French cuisine. Foie Gras Ravioli and the Pan Seared Duck Breast with Cherry Sauce and Gratin Dauphinois is some thing to behold. You also can find traditional dishes such as Fish & Chips and Cheeseburgers. Cedric French Bistro and Bar we welcome you with open arms.
Cedric French Bistro 185 St Nicholas Ave (between 119th St & 120th St) 212-866-7766

Chez Lucienne
Paris and Harlem, oh what a combination. Set in the heart of Harlem (125th Street) Chez Lucienne is that and more. With a French staff and the atmosphere of a French café, you will find very interesting and delicious offerings on the menu making this a must destination. The Kobe Burger with brie cheese is big and tasty along with the homemade potato chips. The penne pasta is simple and good.
Chez Lucienne 308 Lenox Avenue between 125th and 126th Streets NY, NY 10027 212-289-5555

Dinosaur Bar-B-Que
On any Friday night you will find The Dinosaur Bar -B-Que restaurant filled to the rafters with hungry pork devouring patrons. Located near Columbia University there’s always a young, energetic crowd either inside or waiting patiently outside to get at the BBQ. With an Old West décor you feel like your somewhere in Texas chowing down. Dinosaur Bar-B-Que is a fun and exciting dining experience.
Dinosaur Bar-B-Que 700 W 125th St, New York – (212) 694-1777 at Twelfth Ave.

5 & Diamond
New York magazine reports that downtown chef of the moment Ryan Skeen has abandoned the nether regions of Manhattan and will open his own new restaurant at 2072 FDB/8th Avenue (between 112th and 113th Street) this week. After stints at Irving Mill and Allen & Delancey, the notable chef decided to start his own restaurant which will be called 5 & Diamond and will focus on an American menu with Italian accents. The more interesting appetizers offered include a Cavendish quail salad, shrimp and grits hush puppies along with deviled egg on pork toast. The storefront seemed to have taken a good year to finish but good things seem to be coming to this neighborhood in waiting.
5 & Diamond 2072 Frederick Douglass Blvd, nr. 112th St. 646-684-4662

Gran Piatto d’Oro
This is one of the better Italian Restaurants: Gran Piatto d’Oro. Its atmosphere is relaxing, warm and inviting, but the most important thing is the food, it’s amazing! Along with the service, that is second to none. An evening at Gran Piatto d’Oro is an experience that’s well worth the price.I highly recommend the Seafood Risotto, as well as the appetizers. Along with it’s eager to please staff plus opera music makes for a very delightful dining experience
Gran Piatto 429 5th Ave. (Bet. 116th St. & 117th St.) NY, NY 10035 212- 722-2244

Harlem Tavern
In my view, the items on the menu are as diverse as the Harlem population it will soon cater to. If you want a pasta dish, it is on the menu or if you want steak, no problem they have that too. How about having fish while sitting outside on the corner of Frederick Douglass Blvd and 116th Street? Harlem Tavern will be offering that as well to its customers. What is even better than the food listed in their initial menu are the prices! All the items on Harlem Tavern’s menu are reasonably priced. There is nothing priced more than $21 dollars.
301 West 116th Street (corner of Frederick Douglass Blvd) New York, NY 10026.

Hudson River Café
This hot spot shouts Harlem style. Set under the massive, steel arches of the Riverside Drive Viaduct the place attracts a Diverse crowd of professionals. The food is just as diverse with Latin and Asian influences that will excite your Palette. Outdoor and indoor dining rooms with contemporary Jazz, Latin and R&B as entertainment and if your not hungry the Hudson River Café has an exciting bar scene.
Gran Piatto 429 5th AvE. (Bet. 116th St. & 117th St.) NY, NY 10035 212- 722-2244

Londel’s Restaurant
Londel’s Supper Club offers exquisite continental, Cajun, and traditional Southern cuisine. The entrees are a well-balanced blend of spices and special unique sauces. The meat and vegetables are grade-A fresh and prepared to your liking — broiled, fried, or sautéed. Londel’s offers a variety of vegetables, meats and seafood to please the vegetarian, diet-conscious, and the entire family. The grilled breast of chicken served with Dijon mustard cream sauce, scrumptious honey-barbequed baby back ribs, and the Louisiana blackened catfish are just a few of the tasty meals offered at Londel’s. Country collard greens, homemade potato salad, candied yams and baked macaroni & cheese are among the favorite side dishes of most customers
Londel’s Restaurant 2620 8th Avenue New York, NY 10030-1704 (212) 234-0601

Melba’s
Welcome to Harlem’s top restaurant featuring the elegant simplicity of America’s best comfort-style cuisine in a delightfully romantic and family setting. Every Tuesday enjoy our open-mic, hosted by Peta Wane and Fred McFarlane. On Thursdays, dine while DJ ”D” spins classic jams from 70’s and 80’s. Fridays, we feature the best ”happy Hours” in the city.
Melba’s 300 West 114 Street New York NY 10026 at Frederick Douglas Blvd.

Originaire de
Native is a simple yet interesting dining experience. Just to read the eclectic menu makes the mouth water from the offerings. Basil Curry Chicken ,coconut rice with fresh basil, cilantro, spicy pan Asian curry, Pecan Crusted Catfish cheddar cheese grits, lemon cream with thyme, garlic spinach , Steak Au Poivre mashed potatoes, spinach, black peppercorn sauce, Please somebody stop me!
Native 161 Lenox Avenue at 118th Street New York, NY 10028 (212)- 665-2525

Rao’s
Rao’s is renowned for its jukebox, its quirky decor, its unmatched hospitality and most of all, the spectacular Neapolitan cuisine. It’s also notorious for being one of the most difficult restaurants in New York in which to get a reservation. Year-long waits for one of its ten tables are not uncommon. But what is it about this tiny, charming restaurant that makes it the most in-demand spot in the city night after night, year after year?
Rao’s 455 East 114th Street, New York – (212) 722-6709

coq rouge
Located in the heart of Harlem, Red Rooster serves comfort food celebrating the roots of
American cuisine and the diverse culinary traditions of the neighborhood. Named in honor of the legendary Harlem speakeasy, Chef Marcus Samuelsson brings his passion for food to the neighborhood he calls home.
Red Rooster 310 Malcolm X Boulevard NY 10027 (212) 792-9001


Ricardo Steak House
This is not your run of the mill stuffy steak house. With an open kitchen, The Angus steaks are aged and seasoned to perfection. The Rice & Beans with sweet plantains are to die for. This “New World” Latino Steak House offers sumptuous dining at affordable prices. With its upscale spacious interior and open –air terrace, Ricardo Steak House has become one of the hottest restaurant & lounges in New York. It has taken Spanish Harlem by storm.
Ricardo Steak House 2145 2nd Avenue East 110th St NY, NY 10029 212-289-5895

Sylvia’s Restaurant
Sylvia Woods, the “Queen of Soulfood,” is the founder and owner of the world famous Sylvia’s Restaurant, located in the historical village of Harlem, since 1962. Sylvia, young and determined received her beautician license at night while attending junior High School during the day.

Sylvia opened the first farmhouse salon in her hometown of Hemingway, South Carolina. Sylvia, born and raised on her mother’s South Carolina farm had dreams at a very young age of marrying her childhood sweet heart Herbert, (whom she meet when she was eleven and he was twelve, while picking beans after school), and of one day trading in the cotton fields for the bright lights of New York City.
Sylvia’s Restaurant Lenox Avenue between 126th St & 127th St. 212.996.0660


Community Reviews

The Red Rooster Cookbook: The Story of Food and Hustle in Harlem is not only beautiful cookbook, it is also a loving tribute to Harlem and its colorful and diverse history by world-renowned chef Marcus Samuelsson. This book is filled with beautiful photographs of the streets, the people and the vibrations and rhythms of Harlem, as well as a book of many of the unique recipes on the menu at the Red Rooster that speaks not only to Samuelsson&aposs roots but to the lively and diverse character of Harle The Red Rooster Cookbook: The Story of Food and Hustle in Harlem is not only beautiful cookbook, it is also a loving tribute to Harlem and its colorful and diverse history by world-renowned chef Marcus Samuelsson. This book is filled with beautiful photographs of the streets, the people and the vibrations and rhythms of Harlem, as well as a book of many of the unique recipes on the menu at the Red Rooster that speaks not only to Samuelsson's roots but to the lively and diverse character of Harlem from collard greens to plantains to marrow dumplings with charred broccolini and chiles to pescado wrapped in banana leaves to Uncle T's meatballs. And all of this cuisine is set to Jazz playlists. This restaurant is now on my bucket list - mmmmm. . . !

"Right now, my Rooster marks the halfway point of 125th Street . . . I want to walk river to river. I want to know how one street can change and change again. How one street can map success. 'Look at me, it says, you are standing on a marvel you are surrounded by the extraordinary.' Harlem is a slow seduction. What is ugly keeps bumping into the beautiful."

"Right now in Harlem, we don't shy away from the ugly we don't bow our heads to what's beautiful. We just keep asking, how does all this new shit fit with the old? Right now in Harlem there's room there's hope there's inspiration there's good food. I may not be able to explain the magic, but it is there. . . One thing is certain, wherever you are, you should come to Harlem--right now.'

". . . I've made space at our bar for all kinds of celebration. . . All kinds of elbows touch. People who sometimes avoid looking at each other on the street, gather around our bar and talk. Nothing fascinates me like watching brunch and church ladies wearing hats that look like pastry who can't hide their grins behind the cocktails they're drinking. . . "

"This was an opportunity to build a bridge. . . One of the supporting beams was music. Great food, cocktails, sweet old music. That would be our foundation. Gospel, jazz, salsa, soul, reggae--the music and the artists who played--would organize the nights and days of the Red Rooster." . Suite


Voir la vidéo: Marcus Samuelsson on Red Roosters Three Types of Diners (Décembre 2021).