Recettes traditionnelles

Recette Pain de focaccia aux tomates séchées

Recette Pain de focaccia aux tomates séchées

  • Recettes
  • Type de plat
  • Pain
  • Pain Italien
  • Focaccia

C'est un joli pain pâteux arrosé d'huile d'olive et de sel gemme, qui accompagne parfaitement les plats de pâtes.


Lanarkshire, Écosse, Royaume-Uni

28 personnes l'ont fait

IngrédientsDonne : 1 focaccia aux tomates séchées

  • 500 g de farine à pain blanche forte
  • 2 cuillères à café de sel
  • 2 cuillères à café de thym frais haché
  • 1 sachet de levure à action rapide
  • 75 g de tomates séchées, hachées
  • 350 ml d'eau tiède
  • brins de romarin frais, au goût
  • huile d'olive, pour arroser
  • sel gemme, au goût

MéthodePréparation : 20 min › Cuisson : 25 min › Temps supplémentaire : 1 h de levée › Prêt en 1 h 45 min

  1. Mélanger la farine, le sel, le thym et la levure. Ajouter les tomates et l'eau tiède et mélanger en une pâte.
  2. Déposer la pâte sur une surface farinée et bien pétrir pendant 10 minutes.
  3. Abaisser la pâte en une forme rectangulaire pour s'adapter à un plat à rôtir. Ou si vous préférez ne pas utiliser de boîte, juste une forme ovale. Laisser lever la pâte pendant environ une heure, jusqu'à ce qu'elle double de volume.
  4. Préchauffer le four à 200 C / Gaz 6.
  5. Pour faire les fossettes, enfoncez votre doigt dans le pain. Enfoncez les brins de romarin dans le pain.
  6. Cuire au four préchauffé pendant 25 minutes jusqu'à ce qu'ils soient fermes et dorés.
  7. Dès que le pain sort du four, arrosez d'un filet d'huile d'olive en veillant à bien remplir toutes les fossettes. Saupoudrer de romarin et de sel gemme. Laisser refroidir avant de servir.

Pointe

Si vous les aimez, vous pouvez ajouter des olives hachées avec les tomates séchées, ou vous pouvez pousser des olives entières dans le haut du pain.

Vu récemment

Avis et notesNote globale moyenne :(3)

Avis en anglais (3)

Je viens de le faire, puis je l'ai refait 2 nuits plus tard. Tout s'est bien passé et était délicieux. Je le referai probablement plusieurs fois.-22 janvier 2016

La meilleure recette à ce jour. En fait, je l'ai prouvé deux fois, et lors de la deuxième preuve, j'ai ajouté des olives tranchées et incorporées au mélange. Je recommande vraiment de le prouver deux fois pour que le pain ait une réelle chance de lever correctement pour plus de moelleux.-19 octobre 2016

A très bien fonctionné. Olives vertes poussées sur le dessus avant de mettre au four. Fait un très gros pain. Nous avons mangé la moitié et congelé le reste.-16 février 2014


Focaccia aux tomates séchées et à la feta

Le week-end dernier était le dernier officieux officiel de l'été. Pourquoi a-t-on l'impression qu'à la minute où la journée de travail passe, le temps change immédiatement. L'air est soudain un peu plus frais, les nuits sont déjà plus courtes, les jeans et les bottes sont arrachés et les gens rangent les pantalons blancs. <<– Celui-là, je ne peux pas le soutenir. Je suis tout au sujet du blanc toute l'année, il s'appelle maintenant "blanc d'hiver". ??

Je suppose que dans quelques années, quand mes enfants seront à l'école, ce sera définitivement la fin de l'été. Mais avant même que la fête du travail ne s'approche cette année, les gens étaient déjà ga-ga pour la citrouille ! Pourquoi précipitons-nous ces choses? Le temps passe déjà tellement vite. Mon petit homme aura 2 ans dans 3 mois 1/2. Comment est-ce arrivé? (Insérez l'emoji mains sur la tête)

Indépendamment d'essayer de conserver l'été, mes efforts sont maintenant vains. Je peux voir l'automne aimer tout autour de moi. Mais j'ai peut-être une ou deux autres recettes estivales pour vous, je veux dire qu'il ne fait pas encore si froid que ça !

Aujourd'hui cependant, une superbe focaccia orne votre écran ! C'est une année pour moi. Je l'adore en été, et nous l'apprécions tout autant en hiver ! Certaines nuits, une miche de focaccia, un bloc de fromage et une bouteille de vin rouge sont considérés comme un dîner pour mon mari et moi. Nous essayons de les limiter aux soirées à la maison, où il prétend qu'il obtient des points pour regarder des films comme Divergent, Veronica Mars, ou alors La faute à nos étoiles. Je ne sais pas d'où il tire ces idées.

Quels que soient vos plans pour cette focaccia, vous l'apprécierez certainement! Je l'ai fait plusieurs fois, la première fois que j'ai accidentellement utilisé des tomates séchées au soleil qui n'étaient pas dans l'huile, donc elles ont croustillant un peu plus que je ne le voudrais, heureusement, mon mari aime cette saveur, mais je recommanderais d'utiliser ceux dans l'huile pour ça ! Prendre plaisir!


Recette: La focaccia la plus facile (et la plus délicieuse) que vous ayez jamais préparée

La focaccia est l'un de mes pains préférés à cuire, notamment parce qu'il est étonnamment simple à préparer. Avec les bonnes étapes, vous pouvez vous en sortir avec un temps de repos minimal pour la pâte (contrairement à d'autres recettes où la pâte est laissée à lever pendant la nuit), donc si vous avez envie d'une focaccia pleine de saveurs sur un coup de tête, vous pouvez la préparer en moins de plus de deux heures. Juste à temps pour impressionner ces invités de dernière minute (si jamais nous revenons à la vie avant la distanciation sociale !).

Se délectant d'un mélange de saveurs méditerranéennes, cette recette particulière se manifeste par un magnifique pain débordant de l'intensité aigre-douce des tomates séchées et des olives. Les feuilles de basilic frais confèrent leur parfum prononcé et il y a aussi beaucoup de sel de mer, ajoutant sa complexité caractéristique. N'hésitez pas à transformer cette recette en un garde-manger, en échangeant ou en ajoutant d'autres herbes fraîches et condiments que vous avez sous la main, du romarin au thym.

Pour laisser transparaître les saveurs, je recommande d'associer cette focaccia tout simplement à un bol d'huile d'olive et de vinaigre balsamique. Il fait une bouchée parfaite à l'heure de l'apéritif avant le dîner, arrosé d'une gorgée de vin. Les saveurs rustiques sont tout aussi délicieuses en accompagnement à l'heure du souper, qu'elles soient trempées dans une soupe copieuse ou utilisées comme scarpetta, pour faire tremper le dernier de la sauce pour pâtes dans votre assiette !


En 2014, lorsque j'ai commencé ce blog, j'étais dans une phase de transition, à la fois professionnellement et dans mon rapport à la nourriture. Avant cela, mes croyances sur la nourriture et l'alimentation étaient largement influencées par le modèle de nutrition traditionnel, centré sur le poids, que l'on m'avait enseigné à l'école. Je pensais que la nourriture était bonne et mauvaise, saine et malsaine, et même si je n'étais pas sûr à 100 % à quoi cela ressemblait, je croyais qu'il existait une «bonne» façon de manger. Alors que j'ai dit - et vraiment cru! - que tous les aliments conviennent, je croyais aussi qu'il fallait planifier et compenser pour leur faire de la place. Et même si j'ai compris à un niveau logique que la diversité corporelle existait, cela ne m'a pas empêché de considérer la perte de poids comme un objectif de traitement nutritionnel, de limiter les tailles corporelles que je pensais être correctes.

Après être passé d'un emploi clinique en milieu hospitalier à un poste de diététiste ambulatoire dans un grand centre médical, j'ai commencé à avoir des expériences avec des patients qui ont miné mon ancien système de croyances. Vous connaissez ce tableau de ce que vous pensez savoir par rapport à ce que vous savez réellement ? Eh bien, je tombais fondamentalement de cette falaise (raide) de ne rien savoir, réalisant que tout le paradigme sous lequel on m'avait enseigné était profondément défectueux, tout en ne sachant pas non plus quel autre paradigme il y avait. Je ne saurais trop insister sur le drame de cette crise du quart de vie.

À peu près à la même époque, j'ai commencé à regarder des rediffusions de No Reservations d'Antony Bourdain après le travail pendant que je préparais le dîner. Ils avaient toujours des rediffusions sur Travel Channel en même temps que je cuisinais, et c'était le bruit de fond parfait - je pouvais me connecter et me déconnecter selon mon espace libre. Regarder ses émissions m'a procuré un sentiment de réconfort et m'a rappelé qu'il y avait tellement plus dans ce monde que mes angoisses quotidiennes.

Il a également exposé le gouffre entre mes habitudes alimentaires et mes valeurs. Je regardais Bourdain rire avec de nouveaux et anciens amis autour d'assiettes de fromages puants, de pains croustillants et de vin local. Je le regardais se promener dans les marchés alimentaires, dégustant des bouchées de nourriture de rue locale, impeccablement préparées grâce à la mémoire musculaire par des cuisiniers qui avaient passé des décennies à préparer le même plat. Je le regardais mettre tout son cœur à préparer un plat qui honorait de manière appropriée une culture et ses ingrédients locaux.

Ensuite, je retournais à hacher des carottes pour n'importe quel conglomérat végétalien de quinoa que je préparais ce soir-là.

(C'est le point où j'interviens pour dire que je promettre nous allons le ramener à la focaccia.)

Quand j'ai commencé mon blog culinaire, je pensais que c'était parce que j'avais besoin d'un débouché créatif dans un travail où je me sentais coincé et professionnellement insatisfait. Maintenant, je regarde en arrière et je me rends compte qu'en me forçant à trouver des mots à proposer au public pour consommation, cela m'a vraiment fourni un exutoire qui m'a obligé à réfléchir de manière critique à la façon dont je parlais. nourriture et manger. J'ai dû formuler une nouvelle philosophie, alors que j'essayais de mettre des mots sur Internet que j'avais l'impression de pouvoir soutenir. Cela m'a mis en lumière et m'a obligé à remettre en question mes anciennes règles de régime, car je devais me demander pourquoi voudrais J'utilise cet échange d'ingrédients si l'ancien avait meilleur goût ? En gros, ce blog m'a permis de redécouvrir le plaisir de manger.

Maintenant, d'accord, la guérison n'était pas exactement linéaire - il y avait quelques détours. À l'époque où je consommais tout ce qui concernait Bourdain, je consommais aussi avec voracité le travail de Michael Pollan. Et bien que j'apprécie toujours beaucoup de ce qu'il a écrit, il a été rapidement absorbé par la culture de l'alimentation et s'est transformé en ce monstre apparemment rationnel appelé alimentation saine. Puisque je viens de regarder la finale de Game of Thrones, nous allons utiliser une métaphore GoT ici: manger propre est Daenerys. Au début, cela semble libérateur, car il détruit un vieux paradigme corrompu. Vous avez l'impression d'avoir trouvé LA VRAIE ET ​​BONNE FAÇON DE MANGER, alors vous partez pour la balade, convaincu que c'est la bonne voie. Puis tout d'un coup, il massacre un demi-million d'innocents avec un dragon cracheur de feu. Peut-être que j'ai un peu étiré cette métaphore ?

Finalement, ce petit blog avec le modèle de blogueur hideux que j'ai acheté sur Etsy pour 25 dollars a grandi, et j'ai pu le transformer en une belle petite partie de mon entreprise. J'ai commencé une pratique privée, trouvé ces nouveaux paradigmes appelés alimentation intuitive et santé à toutes les tailles, et j'ai commencé à en apprendre et à écrire plus à ce sujet, pour finalement obtenir une certification. Maintenant, quand je regarde ce tableau de ce que vous pensez savoir par rapport à ce que vous savez, je me sens vraiment confiant sur ce que je sais, et en même temps je vois tellement de choses que je ne sais pas, mais je me sens excité et affamé pour l'apprendre.

Mais avec cela, écrire sur la nourriture m'a semblé beaucoup moins intéressant. Quand vous savez que manger, c'est tellement plus que de la nourriture, cela vous fait douter de la valeur de sortir une autre recette de pâtes. Je savais que je voulais utiliser mon blog pour mettre en avant tous les aliments, mais quand il s'agissait de recettes, j'avais parfois l'impression de ne pas vraiment savoir comment en parler. Au fur et à mesure que ma pratique privée s'est développée là où j'ai eu besoin d'aide (yay pour Kate et ma stagiaire Brianna!), Et comme j'ai entrepris d'autres projets, il y a eu beaucoup moins d'espace pour être créatif avec l'écriture.

Il y a quelques mois, j'ai découvert Salt, Fat, Acid, Heat sur Netflix. Si vous ne l'avez pas vu, il s'agit d'une série documentaire mettant en vedette le chef iranien Samin Nosrat, alors qu'elle explore les quatre éléments de la cuisine en voyageant dans différents endroits et en soulignant comment chaque élément est incorporé dans les cuisines locales. Nosrat est juste la personne la plus charmante et un hôte si généreux avec zéro ego affiché, ce qui permet à ses invités de vraiment briller. Ummm, pouvons-nous avoir plus de femmes pour animer des émissions.

Mais ce qui m'a le plus frappé, c'est la joie avec laquelle elle parle de nourriture. Pour moi, son spectacle est l'exemple le plus parfait de la joie de manger. La nourriture est bien plus que du carburant - c'est la science, la culture, le confort, la famille, la nourriture, le plaisir, l'art et la patience, le tout réuni dans un emballage savoureux. Et elle souligne qu'en riant de tacos garnis d'une variété de tacos à la chaleur torride, se déchire sur du parmesan vieilli et de la sauce soja et (dans l'une de mes scènes préférées) prépare une focaccia ligure, avec des tonnes d'huile d'olive , et la pâte soigneusement alvéolée à la main pour créer des flaques d'huile d'olive et une croûte parfaitement croustillante.

(C'est aussi là que j'interviens pour dire que ce n'est pas sa recette de focaccia. Vous pouvez la trouver ici).

Regarder cette série m'a obligé une fois de plus à réfléchir à ce que la joie de manger signifie pour moi, et plus précisément, à quoi cela ressemble de promouvoir la joie de manger avec l'écriture de nourriture sur mon blog. Je ne pense pas que la joie de manger me pousse à sortir des recettes juste pour sortir du contenu pour les pages vues ou pour s'en tenir à un calendrier de publication arbitraire, car cela fait partie de vos revenus. Quand j'écris sur la nourriture, je veux être vraiment excité à ce sujet, parce que franchement, c'est le genre d'écriture sur la nourriture que je veux lire.

Quoi qu'il en soit, tout ce post est une façon très longue de dire que je publierai moins souvent, car je veux vraiment me concentrer sur la publication d'un contenu de qualité quand je le fais. Et il est difficile de se sentir excité à l'idée de créer des recettes et d'écrire sur la nourriture quand cela fait partie de votre liste de choses à faire. Quand je partage des recettes, je promets que ce seront celles qui me passionnent VRAIMENT, accompagnées d'un partage d'écriture POURQUOI je suis si excité à ce sujet, à commencer par cette focaccia facile à pétrir, vaguement inspirée de la focaccia de Samin Nosrat.

Je fais des variantes du pain et de la pâte à pizza sans pétrissage de Jim Leahy depuis près d'une décennie maintenant, jusqu'à récemment, lorsque mon amie Willow de CJ Nutrition m'a envoyé une partie de son levain au levain (après avoir accidentellement tué le premier levain au levain, elle m'a envoyé RIP Clint Yeastwood). J'ai expérimenté cela et je m'améliore dans la cuisson au levain, mais j'aime toujours la facilité d'une bonne pâte sans pétrissage, qu'il suffit de mélanger dans un bol et de laisser reposer dans une pièce chaude jusqu'au moment de cuire. La technique sans intervention rend la cuisson de pains frais et croustillants un peu plus accessibles.

Pour faire cette focaccia facile sans pétrissage, vous n'avez besoin d'aucune compétence particulière, juste du temps. Ne vous inquiétez pas, c'est l'heure des mains. Et en fait, je trouve que cette recette fonctionne très bien pour la cuisine en semaine, car vous pouvez fouetter la pâte le matin, la laisser fermenter toute la journée, puis cuire le soir. La fermentation lente crée un pain focaccia qui a la quantité parfaite de mastication parsemée de bulles d'air de levure, et la grosse coulée d'huile d'olive s'imprègne dans le fond pour faire une croûte croustillante.

Comme je l'ai appris sur Sel, Graisse, Acide, Chaleur, en Ligurie, ils tournent le nez à la focaccia garnie d'autre chose qu'un filet d'huile d'olive et de sel feuilleté. Mais j'adore les poches de délices comme les gousses d'ail rôties et les tomates dans mon pain, ainsi qu'un copieux saupoudrage d'origan sur le dessus. N'hésitez pas à utiliser des tomates séchées au soleil, des olives ou des oignons caramélisés si vous le souhaitez.


Résumé de la recette

  • 1 tasse d'eau
  • 3 tasses de farine à pain
  • 2 cuillères à soupe de lait en poudre
  • 3 ½ cuillères à soupe de sucre blanc
  • 1 cuillère à café de sel
  • 3 cuillères à soupe de margarine
  • 2 cuillères à café de levure sèche active
  • ½ tasse de tomates séchées au soleil hachées
  • 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
  • 2 cuillères à soupe de parmesan
  • 2 cuillères à café de romarin séché, écrasé
  • 1 cuillère à café de sel d'ail
  • 1 tasse de fromage mozzarella râpé

Mettez l'eau, la farine, le lait en poudre, le sucre, le sel, le beurre ou la margarine, les tomates et la levure dans la machine à pain dans l'ordre suggéré par le fabricant. Réglez sur le cycle Pâte et démarrez la machine. La pâte sera de 1/2 livre.

Lorsque la machine à pain a terminé le cycle Pâte, retirez la pâte. Pétrir 1 minute à la main. Placer dans un bol huilé et retourner quelques fois pour enrober la surface de la pâte. Couvrir d'un linge humide et laisser lever 15 minutes dans un endroit tiède.

Saupoudrer une plaque à pâtisserie de 10 x 15 pouces de semoule de maïs. Abaisser la pâte à la taille du moule. Faire des entailles dans la pâte du bout des doigts. Badigeonner la surface supérieure avec de l'huile et couvrir avec un chiffon humide. Laisser lever 30 minutes.

Saupoudrer de parmesan, de romarin, de sel d'ail et de mozzarella.

Cuire au four à 400 degrés F (205 degrés C) pendant 15 minutes, ou jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés. Laisser refroidir légèrement et couper en carrés pour servir.


17 recettes de grillades inattendues pour l'été

Démarrer votre propre entreprise peut sembler isolé sans un réseau de femmes pour échanger des idées, poser des questions et vous encourager en cours de route. Entrez Selfmade, le cours virtuel hautement interactif de 10 semaines de Brit + Co qui rassemble les meilleures femmes entrepreneurs pour vous apprendre à créer une nouvelle entreprise - du plan d'affaires à la promotion - ou à développer votre entreprise existante.

La meilleure partie? Selfmade propose désormais un mentorat individuel avec des entrepreneurs à succès qui ont été là où vous êtes en ce moment et qui se soucient de faire une différence pour les femmes d'affaires. Ils comprennent des propriétaires d'entreprise, des fondateurs, des VC et des experts en la matière dans des secteurs tels que la finance, la publicité, le marketing, les licences, la mode et les médias.

Notre programme de mentorat d'été mettra en vedette une foule de nouveaux mentors avec lesquels nous sommes ravis de vous mettre en contact, notamment :

Linda Xu, entrepreneure et experte en commerce électronique

Linda est co-fondatrice et directrice de la croissance chez Cart.com, une plate-forme technologique de commerce électronique de série A qui s'associe aux marques pour les aider à se développer. Linda a été responsable de la croissance chez Sitari Ventures où elle a supervisé la stratégie et les opérations. Elle a acquis et conseillé des sociétés de technologie et de consommation en tant qu'investisseur en capital-investissement dans des sociétés mondiales telles que The Riverside Company et Lazard. De plus, Linda a passé un bref passage dans l'équipe de lancement d'Uber Freight. Elle aime tout ce qui concerne la nourriture et les plantes.

Stéphanie Cartin, Experte Réseaux Sociaux + Entrepreneur

Entrepreneure dans l'âme, Stephanie a quitté sa carrière en entreprise en 2012 pour suivre sa passion pour lancer Socialfly, une agence de marketing numérique et d'influence basée à New York. Depuis lors, Socialfly compte plus de 30 employés à temps plein et a été nommé deux années de suite parmi les sociétés privées à la croissance la plus rapide d'Inc. 5000. L'agence a travaillé avec plus de 200 marques bien connues, dont Girl Scouts, WeTV, Conair, Nest Fragrances, 20th Century Fox et Univision. Stéphanie est co-animatrice du podcast Entreprenista et co-auteur de Aimez, aimez, suivez : le guide de l'entrepreneuriat sur l'utilisation des médias sociaux pour développer votre entreprise. Elle a également récemment reçu le prix SmartCEO Brava, qui récompense les meilleures femmes PDG de New York et un Stevie Award pour Women Run Workplace of the Year.

Kristina Ross, créatrice de contenu + experte des médias sociaux

Kristina Makes #Content est une « funtrepreneur » des médias sociaux, une stratège créative et une conférencière pour tout ce qui concerne Internet. Quatre ans en tant que rédactrice en chef de magazine et productrice/rédactrice dans le monde de la publicité (Mercedes, Cancer Research, French Kiss Records), Kristina a fait ses valises et a décidé de s'éloigner des médias sociaux alors qu'elle voyait une industrie en plein essor. Depuis lors, elle a construit @thefabstory de 10 000 à 1 million d'abonnés en seulement 18 mois et se spécialise maintenant dans les stratégies créatives derrière la publicité sur les réseaux sociaux et l'acquisition d'utilisateurs. Ses campagnes ont hissé les applications du top 50 à la première place dans leurs catégories d'App Store du jour au lendemain. Le travail et les expériences de Kristina ont été présentés dans Forbes, Thrive Global et ont donné plusieurs conférences à la Harvard Business School sur le grand méchant monde du #contenu.

UN V. Perkins, Selfmade Alum et créateur de AVfait quoi

UN V. est un expert en bricolage et créateur d'Avdoeswhat.com. Ce qui a commencé comme un blog de bricolage traditionnel est devenu une plate-forme de style de vie qui comprend de l'artisanat, des meubles recyclés et de la culture pop. En tant qu'hôte numérique pour HGTV Handmade, avec des apparitions dans agitation, La femme pionnière et BuzzFeed, A.V. est déterminé à aider les milléniaux économes à réaliser que « La vie est meilleure lorsque vous le faites vous-même ! » UN V. est également le co-créateur de University of Dope, un jeu de cartes passionnant et stimulant qui célèbre la culture Hip Hop. Le premier du genre.

David Mesfin, Directeur de Création + Expert Marque

David est un designer multidisciplinaire et un directeur créatif avec une expérience de campagne intégrée primée, y compris le Super Bowl, la FIFA, la NFL et la campagne de lancement mondiale. Il a créé des partenariats mondiaux pour accroître la notoriété de la marque grâce à des campagnes de marketing traditionnelles, numériques, sociales et expérimentales, en collaborant avec les dirigeants de la suite C de Genesis, Hyundai, Honda, Sony, Adidas, Oakley, Toyota, Neutrogena, Land more pour communiquer les objectifs de leur entreprise. vision à travers la création et le marketing. Il a remporté des prix à Cannes, One Show, Clio, Webby, EFFIE, Communication Arts, Google Creative Sandbox, OC et LA ADDY, DIGIDAY, TED | Ads Worth Spreading, American Advertising Federation, FWA, The A-List Hollywood Awards, IAB Mixx et Graphis.

Jasmine Plouffe, Stratège de marque

Jasmin est une stratège de marque/graphiste qui aide les femmes entrepreneures à attirer leurs clients de rêve en partageant leur histoire et en faisant passer leur image de marque et leur conception graphique à un tout autre niveau.

De plus, notre Selfmade Alum sera là pour vous guider tout au long du chemin ! Passez de vous sentir seul à vous sentir profondément connecté à une communauté de femmes partageant les mêmes idées. Nos coachs professionnels en affaires et en carrière vous encourageront à suivre les Suivant progressez vers vos objectifs commerciaux via les modules de responsabilité hebdomadaires. Les étudiants auront accès à une large communauté d'entrepreneurs partageant les mêmes idées, notamment des experts, des fondateurs, de futurs partenaires commerciaux, des indépendants, etc.

Cet été, les coachs Selfmade incluent Niki Shamdasani, co-fondatrice et PDG de Sani, une marque de mode d'inspiration sud-asiatique Emily Merrell, fondatrice et directrice des réseaux de l'organisation de réseautage axée sur les femmes Six Degrees Society Dr. Annie Vovan, dont la carrière s'étend sur le monde de l'entreprise, espace à but non lucratif, et entreprises de services et de commerce électronique et Cachet Prescott, coach et stratège de l'esprit d'entreprise.

Prêt à faire passer votre idée d'entreprise au niveau supérieur ? Inscrivez-vous à la session d'été Selfmade dès aujourd'hui !


Foccacia au levain aux tomates séchées

Je n'ai pas beaucoup publié ici chez S&O ces derniers temps.
Cela dépend de deux choses.
Je suis en vacances et j'ai passé beaucoup de temps en famille.
Mais j'avais aussi un plan.
Mon intention était de publier la recette de pain la plus alléchante, incroyable et délicieuse de l'année.
J'expérimentais depuis une semaine.
Mais j'ai lamentablement échoué.
J'ai donc dû faire autre chose. Et c'est devenu Foccacia au levain.
Ceci est une version plus rapide de la recette que j'ai publiée il y a un an. Il contient également des tomates séchées, des olives, du pesto et de la farine d'épeautre.
Je ne pense pas avoir à dire beaucoup plus que cela.
Alors commençons la cuisson.

PRÉPARATION DE LA PÂTE

Il n'y avait pas de temps pour une préparation comme le Biga que j'ai fait dans l'ancienne recette. Je devais trouver quelque chose pour le dîner le même jour, alors j'ai mélangé tous les ingrédients sauf le sel, l'huile et les garnitures et j'ai laissé reposer pendant une heure.
Après cela, j'ai ajouté du sel et effectué une séance d'étirement et de pliage.

Fermentation en vrac
La plupart du temps, j'essaie de trouver un endroit chaud pour la fermentation en vrac, mais ce n'était pas nécessaire cette fois. Nous souffrons d'une saison sèche avec des températures inhabituellement élevées en ce moment ici en Suède.
Ce jour-là, le thermomètre indiquait 84ºF / 29ºC, alors j'ai juste laissé la pâte sur le comptoir.
Au cours des 90 premières minutes, j'ai effectué un total de trois séances d'étirements et de plis, une toutes les demi-heures.
Le temps total pour la fermentation en vrac était de 4 heures.

FORMANT

Former une Foccacia est assez simple. Je commence par dégazer la pâte et la former en rectangle. Les images ci-dessous proviennent de l'ancienne recette, et vous pouvez voir comment j'ai formé la pâte. J'ai suivi la même procédure cette fois. La seule différence était que j'ai arrosé de pesto entre les plis.


J'ai bien huilé un plateau en acier et j'ai formé la pâte pour qu'elle s'y glisse.
Après cela, j'ai pressé des olives et des morceaux de tomates séchées dans le haut de la pâte.
Enfin, j'ai arrosé d'huile d'olive sur la pâte et saupoudré de romarin séché et de sel de mer sur le tout.

MONTÉE FINALE

Dernièrement, j'ai refusé de donner une heure précise pour la montée finale.
Je ne le ferai pas non plus cette fois.
Cela dépend de tant de facteurs locaux comme la température, la force du démarreur et bien plus encore.
Observez et touchez la pâte à la place. Le test du doigt vous donne un indice lorsque la pâte est prête.
Vous faites une petite empreinte sur le dessus du pain en appuyant votre doigt dessus.
Si l'empreinte revient et se remplit rapidement, le pain est probablement sous-épuré.
Si l'empreinte revient en partie, le pain est prêt à être cuit.
Mais si l'empreinte ne récupère pas du tout, vous avez probablement un pain trop résistant.

PÂTISSERIE

Préchauffer le four à 480 ºF / 250 ºC.
Cuire la Foccacia pendant 20-30 minutes. La croûte doit être dorée mais pas foncée.
Et n'oubliez pas d'ajouter de la vapeur. Ce n'est peut-être pas si important pour le printemps du four quand il s'agit de Foccacia, mais la couleur de la croûte sera toujours meilleure avec de la vapeur.

Je laisse la Foccacia refroidir dans le plateau jusqu'à ce que je puisse la manipuler. Ensuite, j'utilise pour retirer le pain du plateau et le remettre dans le four éteint. Il y a encore assez de chaleur pour améliorer le dessous du pain qui peut être un peu humide et pâteux.

Lorsque toutes les photographies ont été prises, ma famille et moi avons mangé presque toute la Foccacia au levain dans un ragoût bolognais avec des pâtes.
Une combinaison formidable

Pour ceux qui sont curieux de connaître mes expériences ratées que j'ai évoquées au début de cet article, je ne dirai qu'une chose.
N'incluez jamais de moutarde de Dijon dans votre pain au levain. Cela semble être un mauvais combo.


Merci à Red Star Yeast d'avoir sponsorisé cet article. Texte et images de Lindsey Johnson.

Quand j'étais plus jeune, il y avait un restaurant italien au centre-ville de Salt Lake City que j'aimais beaucoup. Le serveur apportait une grosse miche de focaccia à la table avec du vinaigre balsamique et de l'huile d'olive. Honnêtement, c'est pourquoi j'ai fréquenté le restaurant. La nourriture était correcte, mais tout était à propos de la focaccia. Alors. Me voici toutes ces années plus tard et il me manquait quelque chose de féroce à la focaccia. J'ai décidé qu'il était temps pour moi de m'essayer à une recette de focaccia maison sans gluten. Les tomates séchées au soleil sont l'une de mes préférées, et comme les pains sans gluten peuvent être un peu fades, j'ai ajouté de l'ail et des herbes italiennes. Pas de pain fade ici !


Il a fallu plusieurs fois pour obtenir la bonne texture de la pâte. Je voulais qu'il soit léger et moelleux comme le Pani Popo que j'ai partagé il y a quelques mois, et assez solide pour former un pain, comme les Cheddar Sage Rolls. C'était un grand entre-deux. Vous savez que j'adore la levure Red Star, c'est tout ce que j'ai jamais utilisé. J'en ai utilisé assez pour lui donner un petit coup de pouce supplémentaire.

Une autre chose que j'ai essayée cette fois est une astuce que j'ai vue plusieurs fois dans des recettes de pain à la levure sans gluten. J'ai ajouté du vinaigre de vin de riz. Je vais être honnête, je ne suis toujours pas sûr à 100% de ce que fait le vinaigre, il y a certainement de la science derrière, mais cela semblait vraiment ajouter une saveur supplémentaire et a probablement aidé la texture à être plus légère. (Si vous connaissez la raison, partagez-la dans les commentaires !) Cette recette est sans produits laitiers, mais j'utilise des œufs. À mon avis, il a besoin de graisse, d'humidité et de protéines supplémentaires. Ils ajoutent également de la saveur. Je suis sûr qu'un substitut d'œuf végétalien pourrait être utilisé, je ne l'ai juste pas testé dans cette recette particulière.

La texture cuite est absolument fabuleuse. Il est incroyablement doux et parfait pour tremper dans le balsamique et l'huile d'olive. Mon mari, qui, certes, ne se soucie pas du pain GF, a dit qu'il ne pouvait *presque* pas dire qu'il était sans gluten. Ha! Je vais le prendre ! Il remplissait également ma maison d'odeurs alléchantes à chaque fois que je préparais un autre pain. Cela m'a fait penser que si je pressais la pâte dans un moule plus grand, cela ferait une croûte de pizza parfaite et profonde. Vous pouvez parier que je vais essayer ça dès que possible !


Pain focaccia aux olives, tomates séchées et thym

Ce pain est parfait pour les personnes qui souhaitent commencer à faire du pain à la maison. Basé sur une adaptation de la recette de Gordon Ramsay.

Ingrédients

  • 1 livre, 1-&# 8532 onces, poids de farine à pain (plus 25 grammes supplémentaires pour saupoudrer la surface de travail)
  • 1 cuillère à soupe de semoule grossière
  • ¼ onces, poids de levure sèche, sachet de 0,25 once
  • 3 cuillères à soupe, 1 cuillère à café, 2 & 8531 pincées d'huile d'olive (plus 1 cuillère à soupe supplémentaire pour arroser)
  • 1 tasse, 5 cuillères à soupe, 1-⅞ cuillères à café, ⅞ pincées d'eau tiède
  • 2 & 8532 onces, poids d'olives noires dénoyautées
  • 2 & 8532 onces, poids de tomates séchées au soleil
  • 2 brins de thym frais
  • 1 cuillère à café de poivre moulu
  • 3 cuillères à café de sel de mer

Préparation

1. Mélanger la farine, la semoule et la levure dans un saladier. Ajoutez une pincée de sel de mer à ce moment.
2. Dans une tasse à mesurer, mélanger l'huile d'olive et l'eau et remuer vigoureusement jusqu'à ce que le mélange soit à moitié mélangé.
3. Faites un puits au milieu du mélange de farine et ajoutez lentement le mélange liquide puis pliez et remuez jusqu'à ce que le mélange soit lisse et soyeux.
4. Vider le contenu du bol sur un plan de travail légèrement fariné et pétrir jusqu'à ce qu'il forme une boule.
5. Placer la boule dans un bol couvert et laisser lever environ 60 minutes.
6. Préchauffer le four à 400 F.
7. Graisser légèrement un moule carré de 8 pouces sur 8 pouces avec de l'huile d'olive et saler le fond du moule.
8. Placer la pâte levée dans le moule et pétrir doucement la pâte dans le fond et dans les coins afin qu'elle s'insère dans le moule en formant une couche d'un pouce d'épaisseur.
9. Utilisez votre doigt pour former des empreintes sur le dessus de la pâte et parsemez la pâte à pain avec les olives et les tomates séchées.
10. Dénudez les brins de thym et saupoudrez généreusement sur le pain.
11. Arroser légèrement d'huile d'olive et saupoudrer de sel et de poivre sur le pain.
12. Cuire au four 35 minutes jusqu'à ce que le pain soit ferme et légèrement doré.
13. Laisser refroidir 20 minutes et déguster avec de l'huile ou une soupe.


29 janvier Pain focaccia aux tomates séchées, à l'oignon et au romarin

Ce que j'ai appris au cours de la dernière année, c'est que le pain n'est pas effrayant. Cependant, si vous hésitez à faire votre propre pain, vous devriez commencer par une recette de focaccia simple comme celle ci-dessous. La focaccia a un temps de montée d'une heure avant d'être prête à affronter un four qui l'attend avec impatience. Il n'y a pas de mise en forme, pas de tressage et pas de division, il vous suffit d'aplatir la pâte en une plaque épaisse, de percer des trous pour revivre le bouillonnement et de commencer le temps de cuisson de 20 minutes. Contrairement aux autres pains qui cuisent sur un plat allant au four ou dans un moule à pain, la focaccia cuit dans un plat de style cocotte 9x13 qui le rend facile à transporter ou à couper en morceaux uniformes. La texture du pain est pâteuse et semblable à une pizza profonde. En fait, la pizza à la sicilienne est considérée comme une variante du pain focaccia.

Après quelques recherches, j'ai appris que "panis focacius" remonte à la Rome antique et dérive du mot latin "focus" qui se traduit par "foyer, lieu de cuisson" - comme c'est approprié ! Bien que le pain focaccia puisse être utilisé pour les sandwichs, le mien est un plat d'accompagnement qui tient bon lorsqu'il est garni de tomates séchées au soleil, d'oignons caramélisés, de romarin frais et de parmesan râpé.

Focaccia aux tomates séchées, oignons et romarinDe : Les Chroniques Culinaires

1 paquet de levure sèche
1 tasse d'eau tiède
1 cuillère à café de miel
2 1/2 tasses de farine tout usage
2 cuillères à thé de sel casher, divisé
1/2 tasse plus 1 cuillère à soupe d'huile d'olive, divisé
1 gros oignon doux, tranché finement
1/2 tasse de tomates séchées au soleil tranchées
2 brins de romarin frais
1/3 tasse de parmesan râpé

1. Dans un bol moyen, mélanger la levure, l'eau tiède et le miel. Laisser reposer jusqu'à ce que la levure fleurisse et que des bulles se forment sur le dessus, environ 10 minutes.

2. Incorporer la farine, 1/4 tasse d'huile d'olive et 1 cuillère à café de sel casher.

3. Retourner la pâte sur une surface bien farinée et pétrir jusqu'à ce que la pâte soit lisse, environ 5 à 10 minutes.

4. Placer la pâte dans un bol légèrement huilé, couvrir d'un torchon ou d'une pellicule plastique et laisser reposer dans un endroit chaud jusqu'à ce que la pâte double de volume, environ 1 heure. Je réchauffe généralement le four à 200 degrés, je l'éteins, puis je place le bol à l'intérieur du four.

5. Après 1 heure, préchauffez le four à 450 degrés F. (retirez d'abord le bol si vous avez utilisé ma méthode !)

6. Retirer la pâte du bol et la presser dans un plat allant au four de 9 pouces sur 13 pouces légèrement huilé jusqu'à ce qu'elle touche les bords.

7. À l'aide de votre doigt, percez des trous profonds partout dans la pâte. Arroser la pâte de 2 cuillères à soupe d'huile d'olive. Laisser reposer jusqu'à ce que la pâte devienne gonflée, environ 20 minutes.

8. Faites chauffer 1 cuillère à soupe d'huile d'olive dans une grande poêle à feu moyen. Ajouter les tranches d'oignon, couvrir et cuire jusqu'à ce que l'oignon soit doré, en remuant de temps en temps, environ 20 minutes.

9. Garnir la pâte d'oignons caramélisés, de romarin, de parmesan et de sel. Arroser des 2 cuillères à soupe d'huile d'olive restantes.

10. Cuire au four environ 10-15 minutes et ajouter les tomates séchées au soleil (elles brûleront très rapidement). Remettre au four et poursuivre la cuisson jusqu'à ce que la focaccia soit dorée, environ 5 minutes supplémentaires. Sortir du four et laisser refroidir sur une grille. Couper en morceaux et servir.


Mettez votre empreinte sur cette recette en ajoutant du vin blanc ou des champignons à la sauce. Vous pouvez servir ce plat sur des pâtes, du brocoli cuit à la vapeur ou des zoodles, ou le déguster tel quel.

Allumez la poêle et préparez-vous pour des hamburgers végétariens épiques. Ces hamburgers ne se désagrègent pas après une bouchée et vous pouvez y mettre autant de garnitures. Vous pouvez suivre la recette et servir les hamburgers avec une sauce à l'ail et à l'aneth, ou simplement vous en tenir au ketchup et à la sauce barbecue. Sur le côté, vous pouvez servir des légumes grillés, des frites de patates douces ou des chips.